Covid-19 : pour que les conséquences de la crise n’enterrent pas ceux qui font la diversité de la musique !

Pour que les conséquences de la crise sanitaire n’enterrent pas ceux qui font la diversité de la musique !

Avec le SMA – Syndicat des Musiques Actuelles et 19 autres organisations, nous représentons ensemble 1500 structures : associations, coopératives, TPE, PME indépendantes et à lucrativité limitée de l’ensemble de la filière des musiques actuelles.

Ce sont des producteurs de spectacles, des labels et des éditeurs, des festivals, des salles de concert dont la quasi-totalité des SMAC, des centres de formation et des écoles de musique, des radios, des réseaux et fédérations, etc. Toutes sont à l’arrêt depuis les annonces du Gouvernement des 13 et 16 mars.

Cela induit un déficit de recettes propres pour nos structures de l’ordre de 300 millions d’euros pour la période allant du 15 mars au 31 mai prochain : annulation de plus de 20.000 représentations, arrêt de toutes les activités d’éducation artistique ou de formation en présentiel, fermeture des studios de répétition, mise à l’arrêt des pratiques musicales en amateur, fermeture des magasins de disques, sorties de disques amputées ou reportées, fin des prestations annexes (événementielles ou restauration) essentielles à nos modèles économiques pluriels…

En cette période de crise nous soulevons collectivement plusieurs constats et appelons à la solidarité !

Lire le communiqué complet en PDF.