Etat des lieux des radios associatives et musicales en Hauts-de-France


publié le 21/09/2023    
La première étude menée sur les radios FM/DAB et les webradios dans notre Région !

Faisant le constat d’une faible représentativité des médias au sein de ses adhérents, et d’une certaine méconnaissance des radios associatives et de leur situation en région, Haute Fidélité a engagé en janvier 2020 une étude sur les (web)radios associatives de la région.


Ne représentant alors que 7,4% des acteurs de la filière, ce sont pourtant des actrices essentielles de l’écosystème des musiques actuelles, en tant que maillon central de la valorisation et de la promotion des artistes de la Région.


L’étude vise donc en priorité à mieux connaître et prendre en compte la diversité des radios associatives régionales.



Télécharger l'étude complète en PDF Résumé infographie web

Synthèse infographique

Cette étude a été conduite par Haute Fidélité, en partenariat avec la FRANF (Fédération des Radios Associatives du Nord de la France) et en lien avec un groupe de travail dédié. Celui-ci était constitué de 6 salariée·s et bénévoles de radios associatives représentatives des différents territoires de la région dans la mesure du possible, envisagée·s comme des personnes ressources par leur expertise au sein du secteur radiophonique associatif.

Introduction et extrait
Le paysage régional est composé à 68% de radios de catégorie A, et à 32% de webradios. Si l’ensemble des radios émettent sur le web, 63% émettent en FM et/ou 34% en DAB+. Ces radios émettent sur 27 fréquences FM, dont deux partagées entre deux radios, et 5 fréquences DAB+ (toutes partagées par définition).

L'âge moyen des radios montre un renouvellement partiel du paysage radiophonique. En effet, l’âge moyen des 41 radios de notre population de référence s’élève à 25 ans, avec des disparités entre types de radios distingués selon leur mode de diffusion. Tandis que les radios de catégorie A ont en moyenne 33 ans d’existence, celles qui émettent sur la FM ont en moyenne 35 ans, et celles qui émettent en DAB+ 33 ans. Enfin, les webradios ont en moyenne 8 ans d’existence.

On observe une importante concentration des radios dans le Nord-Pas-de-Calais (78% du total), en particulier dans les zones à forte densité urbaine. Les agglomérations de Lille, Lens et Valenciennes regroupent à elles seules près de la moitié des radios recensées. A l’inverse, seules 12% des radios sont implantées dans un territoire à dominante rurale, et de nombreuses « zones blanches » apparaissent en région comme le montre la carte ci-dessus. Une « diagonale du vide » apparaît notamment du sud du Boulonnais jusqu’à Laon, et l’Est et le centre de la région semblent globalement mal desservis.




Découvrir l'étude
RadiosAssos_prezEtude Écouter ici la présentation publique de l'étude (juin 2023)
+
Ecouter dans une nouvelle page la présentation de l'étude (music-hdf.org)

+
Télécharger l'étude complète en PDF



 
 

Rechercher

 



A LIRE EN RAPPORT  


06/12/2023
Mobilisons-nous pour nos métiers !

 

20/07/2023
Panorama 2019 à 2021 des adhérents Haute Fidélité

 

18/01/2023
Panorama 2020 des adhérents du pôle

 

 
Consulter toutes les actualités